Accueil

Au Théâtre de Privas
Dans le cadre du Parvis du Livre à Privas organisé par La Librairie Lafontaine
Vendredi 1er juin à 18 heures (Entrée libre)
Le Bruiteur
de Christine Montalbetti
interprétation Pierre-Louis Calixte sociétaire de la Comédie-Française

« j’ai envie d’un théâtre adressé. D’un théâtre qui prenne acte de la présence des spectateurs dans la salle. Le bruiteur est un illusionniste. Un déclencheur d’images intérieures. Il les provoque, il les fait naître. Sa finalité est la même que celle du texte, celle de mettre en marche vos imaginations »
Notes sur Le Bruiteur, Christine Montalbetti

Dans le cadre du Parvis du Livre à Privas organisé du jeudi 31 mai au samedi 2 juin par la Librairie Lafontaine, Le Théâtre de Privas a le plaisir d’accueillir une lecture du Bruiteur créée et interprétée par Pierre-Louis Calixte du Studio-Théâtre de la Comédie-Française.

28 avril – 23 juin 2018

UNDER THE CARPET

Exposition personnelle de
Morgane Tschiember

vernissage le 28 avril à 11h00

Morgane Tschiember (1976, FR) a orienté ses travaux de deux ou trois pièces tridimensionnelles afin d’explorer les transitions entre les dimensions et comment ils se rapportent les uns aux autres. Depuis une dizaine d’années, Morgane Tschiember explore les qualités performatives de matériaux qu’elle s’approprie pour en tester les spécificités, les limites, et en tirer des formes nouvelles. Sa démarche échappe ainsi aux catégorisations, et se situe quelque part à mi-chemin entre peinture et sculpture, plaçant au centre le corps, l’espace, l’expérience. Résolument contemporaine, la démarche de l’artiste s’inscrit dans une époque qui est celle d’un retour au geste, à la matière, et d’une réappropriation décomplexée de l’histoire de l’art, des formes, des pratiques ou des matériaux. L’action est un élément inaliénable de son travail : elle souffle les sculptures en verre et les attache à des structures stables, en même temps, l’interprète mène l’acte de la respiration. Son travail qui entretient un dialogue très physique avec les matériaux ainsi que ses interrogations sur l’interaction dans l’espace renvoient au mouvement artistique du minimalisme.

+ d’infos