Histoire du Théâtre

Histoire du Théâtre

C’est par une décision prise par le Conseil Municipal du 9 juillet 1963 que commença l’histoire du Théâtre de Privas.

Sept années plus tard, en octobre 1970, Mr Chaix, Maire de Privas, pouvait déclarer « La Ville vient de mener à bien l’une de ses grandes entreprises : la construction de son théâtre ».

La saison 1970/1971 fut donc la première saison proposée à son public.

Commencée 4 années après la création du Ministère des Affaires Culturelles, l‘histoire du Théâtre de Privas s’inscrit pleinement dans « l‘histoire de la décentralisation théâtrale » !

  • 1963/2021

    Directrices et directeurs du Théâtre de Privas : Noëlle Roche, Francis Auriac, Jacques Schiltz, Denis Lafaurie, Francis Auriac, Brigitte Duflau, Odile Thiérot, Elizabeth Macocco/Dominique Lardenois, Dominique Lardenois, Christine Chalas

  • 9 JUILLET 1963

    Monsieur Chaix (maire) et le Conseil municipal de la ville de Privas, prennent la décision de créer un établissement culturel d’envergure nationale dans la ville préfecture de l’Ardèche.

    Rappelons que le Ministère des Affaires Culturelles confié à André Malraux (ministre d'Etat) a été crée par décret en 1959, soit 4 années auparavant. Il a pour mission de "rendre accessibles les oeuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de français ".

  • 29 MAI 1964

    Adoption du projet architectural conçu par Monsieur Bancilhon (salle de 806 places/foyer/espaces annexes)

  • 2 JUIN 1967

    Pose de la première pierre par Monsieur Roche, préfet de l’Ardèche qui a soutenu très activement la création du Théâtre et a multiplié les rencontres avec les services du Ministère de la Culture.

  • 16 MARS 1970

    Création du Centre d'Arts et Loisirs pour L'Animation uu Théâtre (CALAT)

    Historique du Calat 1971/2003

    Le lundi 16 mars 1970, à quelques mois de l'ouverture du Théâtre de Privas, Monsieur Chaix convoqua une réunion générale de toutes les personnes intéressées par l'avenir du Théâtre. Elles seront une cinquantaine représentative d'un très large éventail de la population à répondre à cet appel.

    Suite à cette réunion deux structure sont prévues, étroitement liées entre elles le Comité d'Animation, émanation de toutes les personnes intéressées par la vie du Théâtre et le comité de gestion, chargé des responsabilités financières.

    Les membres du bureau ont travaillé dès 1971 et jusqu'à 1985 à la mise en oeuvre d'une programmation annuelle, sous la responsabilité des différents directeurs.

    Le CALAT assumait également le soutien matériel et participaient activement à la logistique des accueils (hébergement, transport des artistes, transport des oeuvres pour la galerie d'exposition, accueil du public, tenue de la billetterie et bar)

    Après la décentralisation de la Culture en Région et la mise en place des DRAC, les enjeux se sont développés et multipliés (Le Théâtre se devait d'avoir aussi une politique de Création et de Formation).

    Dés lors la nécessité d'une compétence professionnelles a paru indispensable et le CALAT, tout en continuant à apporter un soutien actif auprès des équipes du Théâtre et à pallier régulièrement à un manque de personnel, s'est consacré exclusivement jusqu'en 2003 à la programmation et à la gestion de La Galerie d'Exposition du Théâtre de Privas.

    En Juin 2003, après que la municipalité de la ville de Privas ait confié la gestion et la responsabilité des expositions aux deux co-directeurs du Théâtre de Privas les bénévoles n'avaient plus leur place auprès d'une équipe qui s'étaient considérablement accrue et les taches jusque- là assumées par les membres de l'association étaient désormais pris en charge par un personnel salarié et permanent.

    Aussi le CALAT s'est mis en sommeil.

  • OCTOBRE 1970

    Inauguration du Théâtre de Privas et lancement de la première saison (saison 1970/1971) qui compte 22 spectacles dans les domaines du Théâtre, de la musique, de la danse, de la variété et du jeune public.

  • 1971/1991

    Durant ces vingt premières années d’activité et à travers une programmation pluridisciplinaire régulière (quelques 500 spectacles ont été proposés), le Théâtre de Privas soutient la diffusion artistique au niveau régional et national.

    Durant cette période, le Ministère de la Culture s'est, en 1977, décentralisé en région avec la mise en place des Directions Régionales des Affaires Culturelles (DRAC) chargées de conduire la politique de l’Etat dans les régions et les départements.

    Durant cette période, dans le cadre de l’application des lois de décentralisation, la région Rhône-Alpes met en oeuvre une politique culturelle.

  • 1992/1999

    Sous l'impulsion de Francis Auriac, le metteur en scène Christophe Perton devient artiste associé au Théâtre de Privas. Il créera 10 spectacles.

    La présence d'un artiste et d’une équipe artistique en résidence permanente au Théâtre de Privas est une étape très importante pour sa reconnaissance institutionnelle par l’Etat, la région Rhône-Alpes et le département de l’Ardèche.

    Durant cette période, Catherine Trautmann (Ministre de la Culture et de la Communication) établit une nouvelle charte des missions de service public pour le spectacle vivant qui réaffirme l’engagement du Ministère de la Culture en faveur de la création artistique et de l’action culturelle et redéfinit les responsabilités tant de l’Etat que des organismes subventionnés.

    Le 5 mai 1999, le Ministère de la Culture et de la Communication met en oeuvre "le programme national des scènes conventionnées". Ce programme s’adresse "à des lieux de création et de diffusion du spectacle vivant dont l’Etat souhaite encourager et accompagner une partie du projet artistique et culturel."

    Durant cette période la région Rhône-Alpes crée en 1999, " le Réseau des scènes Rhône-Alpes " qui se concrétise par la signature de conventions triennales reconnaissant le projet artistique et culturel de certains établissements culturels repartis sur l’ensemble du territoire régional.

  • 1999 / 2011

    1999 : L’année 1999 est marquée par le décès brutal de Francis Auriac. Brigitte Duflau assume la continuité de la direction du Théâtre de Privas dans l’attente d’un recrutement.

    2000 : Odile Thiériot, nouvelle directrice du Théâtre de Privas met en oeuvre son projet artistique et culturel et implante la compagnie Les Colporteurs (nouveau cirque) fondée et animée par Antoine Rigot et Agathe Olivier.

    2001 : Le Théâtre de Privas devient Scène conventionnée pour le Théâtre, la danse et le cirque.

    2003 : JUILLET : Sur proposition Michel Valla (maire de Privas) et d’Isabelle Chandellier (adjointe à la culture) et avec l’appui des partenaires institutionnels du Théâtre de Privas (Etat, région, département) le conseil municipal nomme deux artistes: Elizabeth Macocco et Dominique Lardenois à la direction du Théâtre de Privas. La compagnie Macocco-Lardenois et Cie constituée en association s’implante au Théâtre de Privas et dans le département de l’Ardèche.

    Première édition des P'tites Envolées du Théâtre de Privas sur le territoire du SMEOV (Spectacles hors les murs programmés par le Théâtre de Privas).

    La ville de Privas et la DRAC Rhône-Alpes avec le soutien du Conseil Général de l 'Ardèche dotent le Théâtre de Privas d'une Galerie d’Exposition consacrée à l’Art Contemporain.

    2004 : Le cap des 1000 abonnés est franchi par le Théâtre de Privas pour la première fois de son histoire !

    JUILLET : Changement du statut juridique du Théâtre de Privas qui est désormais géré en Régie Autonome Personnalisée à caractère administratif.

    SEPTEMBRE : Ré-ouverture de la Galerie d'Exposition du Théâtre de Privas, après rénovation de cette dernière, avec une exposition thématique réalisée dans le cadre d'un partenariat entre le département de l'Ardèche, l'Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne (IAC) et le Théâtre de Privas.

    2007 : AVRIL : Elizabeth Macocco candidate à la direction du Théâtre des Deux Rives - centre dramatique régional (Rouen). Elle en deviendra directrice à partir du 1er janvier 2008 et quitte le Théâtre de Privas en juillet 2007.

    AOUT : Dominique Lardenois est nommé directeur du Théâtre de Privas sur proposition d’Yves Chastan (maire de Privas) en séance du conseil municipal et rédige un nouveau projet artistique et culturel pour le Théâtre.

    2011 :  Le Théâtre de Privas fête ses 40 ans !

     

  • 2019

    Le Théâtre de Privas ferme ses portes pour deux années afin de faire peau neuve. Sa salle de spectacle et son hall d'entrée vont être entièrement repensés afin de devenir un vrai lieu de spectacles et de concerts avec une nouvelle disposition et une capacité d’accueil plus importante.

    Pendant la durée des travaux du théâtre, les deux saisons culturelles se déroulent « hors les murs » sous chapiteau à Flaviac. Cet espace est doté d’une salle de spectacles, d’un accueil billetterie, d’un espace bar et restauration et d’un parking. La galerie d’art contemporain prend place sur le site du pôle Besignoles et la billetterie ouvre au public dans les locaux de l’Office de tourisme de Privas Centre Ardèche

  • 2020

    Dominique Lardenois quitte ses fonctions de directeur le 1er janvier.

    Christine Chalas prend la direction du Théâtre fin janvier 2020.

  • 2021

    JUIN : Après des mois de confinement et d’arrêt du monde du spectacle, Le Théâtre lance Les Entété.e.s, un rendez-vous pour rebondir sur les annulations des spectacles de Novembre 2020 à Mai 2021. Un temps fort sur plusieurs semaines avec près d’une dizaine de spectacles.

  • Automne 21

    La saison redémarre !!! 

© Baptiste Thirion
© Baptiste Thirion
© Baptiste Thirion
© Baptiste Thirion