La Vrille du chat

Back Pocket (Belgique)

Un spectacle imaginé et interprété par Dominic Cruz, Devin Henderson, Michael Hottier, Maya Kesselman, Aurélien Oudot
Mise en scène Vincent Gomez et Philippe Vande Weghe


JEUDI 12
DÉCEMBRE 19H30

VENDREDI 13
DÉCEMBRE 20H30

SAMEDI 14
DÉCEMBRE 20H30


CIRQUE · 1H10
Tarif B : Billetterie : 22 à 24 €
Abonnement : 16 à 20 €


ILS BRAVENT LES LOIS DE LA PESANTEUR !

© C Charleux

Braver les lois de la pesanteur !

Défier l’espace et distordre le temps !

Chercher l’impossible et l’extraordinaire !

Tels sont les défis que ces artistes venus des États-Unis, du Royaume-Uni et de France ont relevés pour notre plus grand plaisir avec la création de La Vrille du chat !

Cet épatant spectacle acrobatique, en tournée européenne, fait une halte au Théâtre de Privas – Hors les murs.
Profitez-en sans hésiter !


Du cirque à l’état brut !

Le Soir

Les extraordinaires acrobates internationaux de la Cie Back Pocket défient avec brio et humour les lois de la gravité !

Cirq en capitale

Un incroyable show chorégraphique et acrobatique.

La libre Belgique

www.back-pocket.org

Regard chorégraphique : Isael Cruz Mata / Création lumière : Grégory Rivoux / Montage son : Lambert Colson / Scénographie : Didier Goury / Costumes : Leen Bogaerts / Technicien plateau : Guillaume Troublé / Régie générale : Julien Bier

Production Déléguée : les Halles de Schaerbeek
Producteur Associé : Le Théâtre de Namur
Coproducteurs : Le Carré Magique, pôle national des arts du cirque en Bretagne, Fondazione, I Teatri Reggio Emilia, Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie, La Coop asbl et Shelter Prod.
Avec le soutien de : L’Esac, La Cascade, pôle national des arts du cirque, Piemonte dal Vivo, Cité du Cirque / Pôle régional Cirque Le Mans, Du taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.