Catégories
novembre Saison

ET LE CŒUR FUME ENCORE

Théâtre

Vendredi 6 novembre

Cie Nova / Margaux Eskenazi


Vendredi 6 novembre – 20h


Chapiteau Les Tamaris – Flaviac
2h · Dès 13 ans
Tarif B (de 16 à 24€)
Succès du festival Off d’Avignon 2019 !



Les silences assourdissants de la guerre d’Algérie

Traversée kaléidoscopique des mémoires de la guerre d’Algérie, le spectacle s’est construit autour de témoignages recueillis auprès des familles et de proches de l’équipe artistique. Ce travail minutieux de collecte a été leur point de départ pour s’immerger dans l’Histoire. Véritable investigation qui passe du témoignage au jeu, du réel à la fiction, de l’intime au politique. Les sept acteurs incarnent tour à tour militants et travailleurs algériens, soldats français, anticolonialistes, harkis, pieds-noirs. Ils abordent ainsi les questions de transmission, d’héritage, de tabous et de refoulements de ces mémoires d’une guerre dont les non-dits imprègnent encore de nombreuses familles en France. Et le cœur fume encore, mis en scène par l’artiste associée au TNP-Villeurbanne Margaux Eskenazi, cherche à déterrer les récits si longtemps refoulés pour lire à travers eux les fractures sociales et politiques de la France d’aujourd’hui. 


Mise en scène : Margaux Eskenazi / Avec : Armelle Abibou, Loup Balthazar, Salif Cissé, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle, Raphaël Naasz et Eva Rami / Avec les voix de : Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar et Eric Herson-Macarel / Conception, montage et écriture : Alice Carré et Margaux Eskenazi / Collaboration artistique : Alice Carré / Espace : Julie Boillot-Savarin / Lumières : Mariam Rency / Création sonore : Jonathan Martin / Costumes : Sarah Lazaro / Vidéo : Mariam Rency et Jonathan Martin / Régie générale et lumières : Marine Flores / Avec des extraits de : Kateb Yacine, Assia Djebar, Jérôme Lindon, Le Cadavre encerclé de Kateb Yacine et La Préface d’Edouard Glissant, publiés par les éditions du Seuil.



Lien vers le site de la Compagnie


Production : La Compagnie Nova et FAB – Fabriqué à Belleville. Avec le soutien : du Conseil Régional d’Ile-de-France, de la ville des Lilas, du Conseil Départemental du 93, de Lilas-en-Scène, de la Ferme Godier (dans le cadre de la résidence action et territoire de la DRAC Ile-de-France), du Studio Théâtre de Stains, du Collectif 12, du Centre Culturel de la Norville, d’Arcadi, de la Région Ile-de-France et de de la Grange Dîmière à Fresnes, de la fondation E.C Art Pomaret, de la SPEDIDAM. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
Remerciements : La Compagnie Nova remercie chaleureusement pour leur témoignages, confidences, dialogues et confiance toutes les personnes que nous avons rencontrées et qui nous ont permis de créer ce spectacle : Abdel-Ghani, L’Académie française, Kemal Alloula, Rachid Aous, Association les 4 ACG, Malek Bensmaïl, Raphaëlle Branche, Anna Brugnacchi, Olivia Burton, le Centre culturel algérien de Paris, le Cercle algérianiste de Marseille, Kevin Durst, Les Editions de Minuit, L’équipe du Collectif 12, Najib El Arouni, Annie Eskenazi, Frédéric Fachena, Sylvie Glissant, Alyne Gonzalès, Sarra Grira, Lazare Herson-Macarel, Stanislas Hutin, Amine Khaled, Luc Khiari, Ghislain Levy, Paul Max Morin, Nicolas Morzelle, Michel Naman, Raphaël Naman, Robert Naman, Kamel Ouarti, Claire Ollivier, Rahim Rezignat, Benjamin Stora, L’équipe du Studio Théâtre de Stains, Claudie Tabet, Salima Tenfiche.

Crédit photo : Loïc Nys