Présentation de la Galerie

La Galerie d’Exposition du Théâtre de Privas est un lieu de rencontre et de diffusion de l’art contemporain à destination de tous les publics. Il s’agit donc ici de promouvoir l’art contemporain, soutenir et diffuser les artistes mais aussi développer des actions inédites en faveur du plus grand nombre et cela en adéquation avec le programme de saison du Théâtre.

La programmation d’expositions de la saison 2017-2018 s’intitule « La Perspective verticale »  et est conçu par Julia Cistiakova, la nouvelle directrice artistique de la Galerie.

La notion de « perspective » se fonde sur la capacité à voir les choses dans leurs relations véritables ou selon leur importance relative. À partir d’Héraclite et de Parménide, les premiers philosophes grecs classiques ont discuté de la relation entre « l’apparence » et « la réalité », du dualisme de l’apparence et de la réalité. Il s’agit notamment de chercher à saisir comment nos points de vue ou perspectives sont reliés à la réalité mais aussi à l’avenir sous la forme, notamment de projections ou de conjectures. Ludwig Wittgenstein, philosophe autrichien du XXème siècle, a poursuivi cette discussion dans son Tractatus logico-philosophicus publié en 1922.

La programmation d’expositions proposée sous le titre « La Perspective verticale », nous invite à reconsidérer comment les fictions de l’art et de l’esthétique, avec leur capacité unique à résister à la violence de la quantification et de la catégorisation, pourraient être appelées, de nouveau, à jouer un rôle décisif dans la vie quotidienne. La notion de la perspective est une partie inséparable de notre sens de l’orientation spatiale et temporelle. Au cours des dernières années, elle a changé de façon spectaculaire sous l’effet des nouvelles technologies de surveillance, de suivi et de ciblage. L’un des symptômes de cette transformation est, d’une part, l’importance croissante des vues aériennes (Google Maps, vues satellite etc.) : nous sommes de plus en plus habitués à ce que l’on appelle le point de vue de l’oeil de Dieu ; et, d’autre part, l’importance décroissante d’un paradigme de la visualité qui a longtemps dominé notre vision : la perspective linéaire. Son point de vue stable et unique est complété et souvent remplacé par de multiples perspectives et points de fuite divergents. La perspective signifie aussi notre vision pour l’avenir. Mais l’avenir est déterminé par le passé. Donc, cette notion de perspective nous donne l’occasion de regarder sur le passé pour mieux comprendre ou prévoir l’avenir.

Les artistes internationaux et nationaux participeront à ce projet. La première exposition de ce cycle débutera le 15 septembre 2017.

Julia Cistiakova
Directrice artistique de la Galerie